RSS
RSS


H/Y/Y - [NC - 18 ans] Hybrides/Humains - Maîtres/Esclaves
 

Partagez | 
 

 Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Admin
Messages : 58
MessageSujet: Contexte   Lun 17 Avr - 16:10



Shandalar




Malgré les progrès incessants de l’humanité, malgré les découvertes qui repoussent toujours plus loin les limites du savoir des hommes, il existe toujours des mystères dont l’humanité n’a parfois même pas conscience. Shandalar est un de ces mystères inconnu… Pourtant les hommes ne connaissent que trop bien des phénomènes qui sont liés, certaines tempêtes au coeur desquels des hommes et des femmes ne sont jamais revenues, des disparitions jamais expliqués, sans qu’il y ait la moindre intervention humaine. Ces malheurs sont parfois expliqués avec approximation, mais aucune de ces théories ne s’approchent de la réalité qui se cache derrière certaines d’entre elles.

Un monde parallèle… Voisin du monde des hommes pourrait on dire, séparé uniquement par une barrière indescriptible, une barrière qui cependant a parfois des failles, amenant les mondes à se côtoyer, un bref instant, causant un chaos s’apparentant à des perturbations naturelles, mais qui forment un passage, permettant de voyager d’un monde à l’autre, mais toujours dans le même sens, toujours de la terre vers Shandalar, un monde où tout est inconnu. Différent de la Terre sur de nombreux points, le plus marquant n’en est pas moins sa population intelligente, des humanoïdes proche des hommes, mais partageant à chaque fois des traits avec un animal. Ce peuple, qualifié d’hybride par les hommes mais qui se nomment eux mêmes Alariens réside en une seule et unique ville, Alara, régie par un conseil constitué de 5 membres. Leur civilisation a atteint un stade équivalent à celui des hommes et peut être même considéré comme bien plus unifié en dépit des différences d’un individu à l’autre…

Ceci explique peut être pourquoi lorsque les premiers humains ont pénétré en ce monde, à peu près en 2001, ils furent accueillis tel des réfugiés par les hybrides qui cherchèrent dans un premier temps à les aider et à comprendre les raisons de leurs venues en ce monde, de cet accident, certains théorisant alors que cela pouvait être quelque chose des plus dangereux aussi bien pour les hommes que pour les hybrides. Malgré des premiers temps difficile, la population humaine commença à s’adapter et à croître, mettant même en place un réseau afin d’accueillir tout nouveau venu et lui expliquer ce qu’ils pouvaient, afin de limiter la panique, les inquiétudes, et cela se poursuivit tant et si bien, que les hommes furent autorisés par le conseil à établir leur propre ville, non loin d’Alara…

Seulement, le nombre croissant d’humain au fil des années, et un ressentiment naissant parmi ceux né à Shandalar et ayant l’impression d’être sans racine finirent par amener à de nombreuses tensions, qui culminèrent lorsqu’une rumeur commença à courir et à prendre en ampleur parmi les humains. Cette dernière laissait à penser qu’en vérité c’étaient les hybrides qui avaient attirés les hommes sur ce plan pour quelque sombre desseins et qu’ils possédaient la clé pour revenir sur la Terre… Cela parut évident pour nombre d’humains parmi les plus récemment arrivés ou la deuxième génération, abreuvé par leurs parents de récits de la terre sans l’avoir jamais réellement connu, et une période sombre commença, où des humains s’organisèrent en un véritable réseau criminel qui ne recula devant aucune exaction, allant jusqu’à la torture et au meurtre, pour tenter d’atteindre leur objectif, une voie de retour vers la Terre.

Ces événements causèrent un véritable vent de panique parmi les hybrides. Des criminels, ils en avaient bien sûr, mais une telle guérilla n’était jamais survenue parmi eux, du moins pas d’aussi loin qu’ils puissent s’en souvenir, et il leur fallut ainsi un certain temps pour comprendre que les responsables étaient les humains même qu’ils avaient accueillis, mais cela finit par se savoir quand un des rebelles fut capturés. Dès lors la peur laissa la place à la colère, et, à défaut de pouvoir frapper le réseau, dissimulé, ce fut la ville bâti par les humains qui fut rasé, et tout ses habitants furent fait prisonniers en attente de trouver un jugement appropriés.

Cet événement causa de profondes dissensions dans le réseau, nombre de ses membres ne souhaitant pas que des humains n’ayant nullement prit part paient pour leurs actes, certains allant même jusqu’à se rendre d’eux mêmes aux autorités. Cela, ajouté à la fin de l’effet de surprise, amena à la capture de nombre de ses membres et ceux restant abandonnèrent, du moins en apparence, leurs objectifs, étant trop affaiblis pour le poursuivre…

Mais il était maintenant temps que soit prononcé le jugement… Plus que tout autre sentiment ,les hybrides se sentaient trahis, et ce sentiment méritaient une sanction exemplaire. Pour autant, le conseil refusaient de se rabaisser, selon eux, à ce qu’avaient fait les humains. Il ne fut donc pas question de les tuer ou de les faire souffrir à proprement parler, mais davantage de trouver un moyen de s’assurer que ça ne se reproduise jamais… Et l’idée fut prononcé de lier chaque humain à un hybride, de façon à ce qu’ils ne puissent pas se réunir et fomenter de nouveau de telles machinations. L’idée fut approuvée, et la sanction appliquée. Néanmoins, il fut laissé une chance pour ceux qui n’avaient certainement pas participé à ces actes, et ils furent autorisés à rester libre, aussi bien dans l’enceinte d’Alara, qu’en dehors, mais dans une ville cachée, qui ne pourraient pas être trouvé par des nouveaux arrivants. Pour éviter toute confusion, il fut décider que les esclaves se feraient apposés une puce électronique dans la nuque, que seule une technologie unique à Shandalar pouvait ôter.

Néanmoins cette miséricorde avait ses limites, et pour éviter que de tels événements se reproduisent, le conseil donna l’ordre d’étendre ce jugement à tout humain arrivant à Shandalar, à l’exception que le but n’était ici pas de punir, mais de prévenir la répétition de ces sombres événements. Dans cette optique il fut laissé la possibilité pour les humains d’être affranchi, si jamais leur maître, après un certain temps, les jugeait assez digne de confiance pour pouvoir acquérir cette liberté, de façon à ce que ceux considéré comme dangereux demeurent asservis, tandis que les autres savaient avoir une chance de retrouver leur liberté. Néanmoins telle était l’objectif de ce système, mais l’hybride propriétaire étant seul à décider de cette liberté, il advint que tout ne se passa pas comme prévu, certains hybrides prenant goût au fait d’avoir un serviteur, ou affectant un ressentiment particulièrement intense à l’égard des hommes, tandis que d’autres se montrèrent trop bon et relâchèrent des individus ne le méritant pas… Le premier cas étant cependant plus sûr que le premier, le conseil ne prit dès lors que des décisions visant à encadrer l’affranchissement des esclaves, ce dernier devant faire leur preuve par des actes avant de pouvoir obtenir le retrait de leur puce électronique.

Et depuis lors, jusqu’à aujourd’hui, en 2151, ce système persiste, avec bien peu de modifications… Mais des événements laissent à penser que les choses pourraient bien changer. Non seulement, une résistance, aussi bien composée d’humains que d’hybrides, cherche à contester le système de l’esclavage, mais d’autres problématiques apparaissent. Ainsi il a été fait une constatation, à savoir qu’au fil des années de plus en plus d’humains sont aspirés en Shandalar, ramenant sur le devant de la scène les théories des premiers temps qui théorisaient une collision des deux mondes, mais cela a également poussé certains individus à créer cette voie d’accès à la Terre qui avait été fantasmé par le passé, mais pas forcément pour les mêmes raisons, les ambitions allant d’humains cherchant à rentrer chez eux à des hybrides déterminés à porter le conflit sur leur terre natale pour faire payer les crimes du passé.

Cela a amené à de nombreux incident, et aujourd’hui bien peu sont les individus qui n’ont pas une position dans au moins une des problématiques agitant Shandalar, et le conseil a fort à faire...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesterresdeshandalar.forumactif.com
 
Contexte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem
» Le Contexte du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres de Shandalar :: Au commencement :: Ce qu'il faut savoir-
Sauter vers: